Voici une liste des bières françaises les plus connues, les plus commerciales mais aussi des artisanales qui commencent sérieusement à faire parler d’elles. Vous en trouverez de tous les types et serez convaincus que les français savent faire de la bonne bière.

 

La Kronenbourg et sa 1664

 

Probablement la bière française la plus connue, la Kro’ est une bière commerciale que l’on retrouve de partout. Kronenbourg possède la marque ‘1664’ très appréciée des Français dont je vais aussi vous parler.

Kronenbourg est né en Alsace en 1664 sous le nom de “Brasseries Hatt”, ce n’est qu’en 1947 que Jérôme Hatt change son nom en “Kronenbourg” en hommage au quartier dans lequel est implémentée sa brasserie, le Kronenbourg.

Kro’ est très présente dans le paysage Français, en effet, ils ont créé à plusieurs reprises des innovations disruptives comme en 1953 avec leur bouteille individuelle, 10 ans après quand ils créent les packs de bières ou en 83 quand ils créent la bouteille à capsule dévissable.

Parlons de la Kronenbourg de base, la plus connue, la bière blonde dans sa bouteille verte. La kro’ a longtemps eu une image peu reluisante, on la considérait comme une bière de chantier, populaire et dénuée de goût.

Kronenbourg a cependant su redorer son blason au fil des décennies, et ce, surtout avec sa “1664”. La kro’ originale à 4.2 % aux notes de houblon et d’agrumes est toujours aussi plaisante et sa fine amertume, sa texture moelleuse et son final malt et houblon sont toujours aussi rafraîchissants.

La 1164 cependant est la version un peu plus goutue de la kro’ et se décline en plusieurs gammes, blonde, gold, blanc, millésime … le goût est généralement plus apprécié des consommateurs, mais tout de même pas autant que des bières artisanales.

 

La Despérados

 

La Desperados (la Despé), c’est une bière née en 1995 en Alsace dans une brasserie qui a depuis été rachetée par Heineken France. C’est une bière orientée vers les jeunes, ses arômes de tequila, son goût puissant, subtil et si différent de la bière classique a su comme prévu séduire un jeune marché.

La Despé est aussi perçu comme une bière à part, un peu comme une boisson vaguement alcoolisée plus qu’une bière à part entière, et aussi un peu plus ‘haut de gamme’ que les packs de bière comme les kronenbourg par exemple.

Ça ne veut cependant pas dire qu’elle ne peut pas être appréciée des amateurs de bonnes bières. Dans sa version de base, sa robe dorée limpide et brillante, son subtil goût de malt relevée par ces prenants arômes de tequila laissent un final agréable en bouche. Elle s’élève à 5.9 % vol et se déguste fraîche entre 4°C et 6°C.

Desperados c’est une gamme qui se dérive en bien des goûts : la Red avec guarana et cachaça, la Lime citron vert et cactus, la Mojito, la Ginger au gingembre ou encore la Virgin sans alcool.

 

La Pelforth

 

La Brasserie Pelforth (brasserie du Pélican) est née en 1921 à Lille de l’association de Louis Boucquey, Armand Deflandre et Raoul Bonduel. Elle reprend une brasserie plus vieille encore, qui était dans la famille depuis avant la première guerre mondiale.

Aujourd’hui la marque a été rachetée par Heineken mais la Bière Pelforth n’a pas perdu son identité et on reconnait tous le logo du Pélican.

La bière Pelforth  classique et la plus connue, c’est la Pelforth Blonde avec sa robe jaune soleil claire et limpide, son brassage aux trois céréales et ses 5.8 %.

Elle se consomme fraîche entre 9°C et 11°C, elle possède une belle rondeur en bouche, des arômes fruités, des notes d’amandes et elle se consomme à l’apéritif ou pendant les repas à base de grillades, de fromages ou autres.

C’est une bière emblématique du Nord qui propose aujourd’hui des dérivés plus “haut de gamme” comme la Pelforth trois mat qui offre un subtil mélange de goûts de café, caramel et malt ; de quoi ravir les amateurs de bière.

 

L’Adelscott

 

Bière française brassée à l’origine par la Brasserie Fischer en Alsace. Depuis qu’elle a été rachetée par Heineken France, elle est brassée par la brasserie de l’espérance, à Schiltigheim dans le Bas-Rhin.

Il s’agit d’une ambrée à fermentation basse et aux arômes de malt à whisky. Elle contenait auparavant du malt à whisky, mais maintenant il est bel et bien précisé qu’il ne s’agit que d’arômes.

Il existe deux versions de ce classique vendues en magasin, quelques différences au niveau du malt et des colorants tout simplement.

Son goût a été altéré et son type de fermentation a été modifié après le rachat par Heineken (elle est passée d’une fermentation haute à une fermentation basse) ce qui a baissé sa teneur en alcool à 5.5° aujourd’hui.

Cependant, son goût très malté et puissant, sa jolie robe ambrée et sa faible amertume continuent de séduire de nombreux consommateurs en France et ailleurs.

 

Retrouvez un autre article sur le meilleur de la bière artisanale 

 

La Grimbergen

 

Une bière belge à l’origine, mais qui est produite en France depuis 1989 par Kronenbourg et on connait tous les pubs pour cette bière qui passait beaucoup à la télé dans les années 2000.

Une bière de caractère originellement brassée dans l’abbaye de Grimbergen par des moines, cette abbaye a connu la destruction à trois reprises, mais se releva toujours de ses cendres.

C’est à celle qu’elle que la bière doit son emblème du phœnix et ses slogans (qui ont changé à plusieurs reprises) comme “Et le silence se fait” ou “ le pouvoir de renaître ».

La filière française de la marque ne produit pas les mêmes gammes de Grimbergen que sa voisine belge, mais elle compte quand même 9 versions de cette bière allant de l’originale blonde à “ l’héritage Abbaye” en passant par la version “ Kriek”, à la cerise.

L’originale “ Blonde” est titrée à 6.7°, jouit d’une robe jaune doré claire et limpide et d’une mousse dense couleur crème. Vous pourrez sentir un caractère malté développé, des notes fruitées et des épices.

Sa saveur fruitée douce, sucrée et modérément amère saura ravir vos papilles et ne vous laissera pas de goût désagréable en bouche.

 

La Goudale

 

La brasserie Goudale qui, elle aussi, a eu une histoire mouvementée, a fêté ses 100 ans  en 2019, 100 ans passés en France sans compromettre sur la qualité de sa bière.

 

À l’origine, cette brasserie s’appelait la Grande Brasserie des Enfants de Gayant et vendait ses bières à domicile dans les villages alentour. C’est en 94 que la marque Goudale est lancée et rencontre rapidement un franc succès.

La brasserie grandit de manière exponentielle et en 2016 elle devient la Brasserie Goudale du nom de sa bière phare et elle emploie aujourd’hui une centaine de personnes et produit plus d’1 million d’hectolitres à l’année.

L’origine du nom goudale remonte au Moyen-Âge où les bonnes bières étaient appelées “ good ale” (littéralement bonne bière en anglais) ce qui a donné Goudale.

Il s’agit d’une bière blonde de garde à haute fermentation (elle titre à 7.2°). Elle comprend 5 % de malt caramel et 15 % de froment de blé qui dominent le goût avec des notes de coriandre et d’orange.

Elle est ronde en bouche et légèrement amère, le blé lui donne un brin d’acidité et le malt quant à lui, de l’amertume. Le final est très agréable, c’est une bière à déguster.

 

Bière les 3 Monts

 

Une bière des Flandres françaises brassée dans la brasserie 3 MONTS qui tire son nom des 3 montagnes qui l’entourent. Cette brasserie a fêté ses 100 ans en 2020 et ses gérants se félicitent d’avoir su garder leur entreprise locale et familiale.

La brasserie a confectionné plusieurs bières 3 Monts, pour toutes les occasions, mais celle qui est sûrement la plus connue, c’est La 3 Monts Bière de Flandre, celle qui est la directe héritiére des recettes de Flandre et celle qui est brassée depuis des générations.

Il s’agit d’une blonde de fermentation haute, elle tire à 8.5°. Elle se consomme préférablement entre 8°C et 10°C pour libérer son goût de froment, de baies et dans son final amer, de réglisse.

Il s’agit d’une des rares bières commercialisées à ne contenir uniquement du malt d’orge, du houblon et de l’eau, pas de sucre en plus. Cette bière n’est pas commercialisée à grande échelle et elle reste une des bières de garde les plus appréciées des consommateurs.

 

La Pietra

 

La pietra est une bière d’exception : elle est née en Corse, contre toute attente. En effet, la brasserie Pietra est la première à ouvrir ses portes en Corse, cette terres de vins et spiritueux où la bière à une très mauvaise image.

Cette brasserie est née d’un rêve d’Armelle et Dominique, un couple corse qui se lamentait qu’aucune bière Corse n’existe.

Contre vents et marées, ils parviennent à ouvrir leur brasserie Pietra, après des années de difficultés à se procurer le soutien d’investisseurs, trouver le terrain adéquat et se faire construire le matériel de brasserie nécessaire sur mesure.

La bière Pietra c’est la quintessence de leur amour de la bière, de leur amour pour leur village familiale, Pietraserena et le savoir aire des maîtres brasseurs et apprentis brasseurs qu’ils ont recrutés.

Pietra est une bière brune à la chataîgne. C’est une lager à fermentation basse qui titre à 6°. Sa robe ambrée, son corps puissant et ses arômes de châtaigne et céréales nous rappellent la corse, le châtaignier étant emblématique de l’île de beauté.

En effet, la farine de chataîgne utilisée dans la confection de la bière est locale et donne son goût appréciable à la bière.

 

Retrouvez un autre article sur le meilleur de la bière artisanale 

Bonne recherche et bonne dégustation !

Toute l’équipe de PetiteMousse vous remercie et vous souhaite une bonne bière.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.