Reconnaître si une bière est réellement artisanale n’est pas toujours simple. Il existe aussi de bonnes bières classiques, parfois meilleures que certaines bières artisanales. PETITE MOUSSE vous livre ses conseils pour différencier une bière artisanale d’une bière classique.

 

Qu’est-ce qu’une bière artisanale ?

 

Même si en tant que passionnés de bières, vous savez probablement ce qu’est une bière artisanale, nous allons rapidement revoir le concept. Pas toujours facile à définir, une bière artisanale est avant-tout une bière produite par des artisans. Leur production se veut plus qualitative, plus écologique parfois… pour un goût plus unique, des saveurs plus exquises. Les goûts sont subjectifs nous diriez-vous, et vous n’aurez pas tort, mais les palais les plus aiguisés sauront reconnaître les subtilités entre une bière classique et une bière artisanale, notamment à la dégustation des arômes, la couleur de la robe ou la texture de la mousse.

Pour les plus intéressés, découvrez la définition de l’artisanat que donne l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). Vous l’aurez compris, une bière artisanale ne se distingue pas que par le goût, il arrive parfois que l’on puisse se tromper, il existe bel et bien d’excellents brasseurs classiques et de mauvais brasseurs de bières artisanales.

Pour ne pas vous tromper, la rédaction vous l’explique.

 

Une bière artisanale se distingue par son origine de production

 

Avant même de goûter une bière, vous devez connaître son origine de production, vous vous en doutez, en pensant “bière artisanale”, on ne s’imagine pas d’immenses usines avec des machines à perte de vue. En effet, pour qu’une bière soit qualifiée de bière artisanale, les producteurs ne doivent pas dépasser un certain volume de production, augmentant sa rareté : maximum de production de 200 000 hL/ an, avec 10 employés maximum. En vous renseignant sur la structure, ou même d’un coup d’œil, vous pouvez rapidement faire la différence entre la petite brasserie et le géant de l’industrie. C’est justement ce qui fait le charme des bières artisanales avec des passionnés qui souhaitent consommer plus local et responsable.

 

Une bière artisanale se conserve moins bien

 

Contrairement aux bières industrielles, les bières artisanales ne subissent ni pasteurisation, ni filtration, ni traitement. En effet, la pasteurisation fixe l’état de la bière, elle n’évolue plus, contrairement à la manière d’un vin, les délais de conservation sont plus élevés, le goût n’évolue plus. Les bières artisanales, elles, peuvent vieillir comme du vin et se conserve moins longtemps, les saveurs peuvent être altérées, mais le produit “est vivant jusqu’au bout”.

 

Une bière artisanale se distingue par sa diversité

 

Une des différences réside dans la diversité de leur catalogue. La brasserie artisanale propose le plus souvent une gamme bien complète : bière rousse, brune, IPA, etc.

La gamme de la bière industrielle est la plupart du temps composée d’une seule bière, éventuellement dérivée. Vous l’aurez compris : la brasserie artisanale vend avant tout un produit et la brasserie industrielle, une marque.

 

Une bière artisanale se distingue par sa distribution

 

Les bières artisanales peuvent être distinguées par leurs canaux de distribution. Les bières industrielles “plus classiques” se trouvent dans n’importe quel point de distribution en France, les bières artisanales elles, se trouvent dans des réseaux plus privilégiés, chez des revendeurs brasseurs, distributeurs ou bars spécialisés par exemple. Vous avez peu de chances d’en trouver en grande distribution, quoique… certains acteurs de la grande distribution ont bien compris que la bière artisanale est à la mode, et n’hésite pas à ouvrir des rayons spécialisés. En attendant, nous ne les retrouverons pas au milieu des géants de la bière industrielle.

 

Une bière artisanale se distingue par sa recherche

 

Une autre différence peut se trouver en matière d’innovation. Contrairement aux industriels, l’artisan est passionné, il cherche constamment à tester de nouvelles recettes, de nouveaux arômes, de nouvelles associations pour proposer à ses dégustateurs des bières artisanales aux saveurs toujours plus surprenantes. Les industriels eux, sont plus axés sur la rentabilité et les économies d’échelle en vendant en masse au grand public. Bien qu’ils savent innover, cette notion se retrouve moins dans leur ADN, les bières que vous connaissez depuis des années sans voir leurs recettes changées, sont souvent classiques et industrielles : avec des notions de marketing et de communication plus fortes…

 

Retrouvez un autre article sur le meilleur de la bière artisanale 

Avec PetiteMousse, vous avez toutes les clés en main pour différencier une bière artisanale d’une bière classique, la rédaction vous remercie pour la lecture.

Retrouvez un autre article sur le meilleur de la bière artisanale 

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.